Panier info -

Benztropine (Cogentin®)

Sommaire : La benztropine (Cogentin® et ses formes génériques) appartient au groupe de médicaments appelés médicaments « antiparkinsoniens » et est utilisé pour le traitement d’effets secondaires sur les mouvements (effets secondaires parkinsoniens ou « extrapyramidaux ») causés par les médicaments antipsychotiques.
Ajouter au Panier Info
PDF
Image credit: Adobe Stock

Dans quels cas utilise-t-on la benztropine?

Elle est approuvée par Santé Canada pour les adultes, les adolescents et les enfants  âgés de 3 ans ou plus pour le traitement d’effets secondaires sur les mouvements (effets secondaires parkinsoniens ou « extrapyramidaux ») causés par les médicaments antipsychotiques. La benztropine est également parfois qualifiée de médicament « anticholinergique ».

 

La benztropine peut être utilisée pour traiter les troubles suivants :

  • Les effets secondaires extrapyramidaux ou d’autres effets secondaires sur les mouvements occasionnés par les médicaments antipsychotiques
  • L'akathisie : agitation physique extrême, nervosité, impatience et mouvements de va-et-vient
  • La dystonie : spasmes du visage (y compris, des yeux, de la langue, de la mâchoire), du cou et des muscles du dos (mouvements semblables à ceux d’une crise d’épilepsie)
  • Les effets parkinsoniens : raideur musculaire, rigidité, difficulté à se mettre en mouvement, posture instable, traîner des pieds lorsque vous marchez, mouvements ralentis et tremblements (agitation)

Votre médecin pourrait vous prescrire ce médicament pour une autre raison. Si vous avez des doutes sur les raisons pour lesquelles on vous prescrit la benztropine, veuillez demander des explications à votre médecin.

Comment la benztropine agit-elle?

La benztropine agit en influençant l'activité de substances chimiques du cerveau appelées l’acétylcholine et la dopamine. La benztropine rétablit l'équilibre entre les deux substances chimiques dans les parties du cerveau qui contrôlent l'action des muscles. Ce qui à son tour atténue les effets sur les mouvements causés par les médicaments antipsychotiques et la maladie de Parkinson.

Comment la benztropine doit-elle être prise?

La benztropine est vendue en comprimés qui sont pris par voie orale. Elle peut être prise au besoin ou de manière régulière une à deux fois par jour. Votre médecin déterminera la dose à prendre selon vos symptômes et votre réaction au médicament.

 

Une forme injectable de ce médicament est également disponible. Elle peut être utilisée pour les spasmes musculaires soudains et graves. Des doses orales de benztropine peuvent être administrées après les 2 à 3 jours suivant l'injection pour prévenir la réapparition des spasmes musculaires.

 

Si vous prenez la benztropine régulièrement de manière quotidienne, essayez de prendre votre dose en même temps qu'une de vos activités quotidiennes (par exemple, au moment de vous brosser les dents) pour ne pas l'oublier. Ne consommez pas de boissons alcoolisées au moment de prendre la benztropine, car cela pourrait entraîner des effets secondaires accrus. La caféine pourrait également augmenter les effets secondaires.

Quand la benztropine commencera-t-elle à avoir de l'effet?

Lorsqu’elle est utilisée pour soulager les effets secondaires liés aux mouvements induits par les médicaments antipsychotiques, vous pourriez avoir besoin de prendre la benztropine pendant 1 à 2 jours avant de remarquer une amélioration de vos symptômes. Sauf indication de votre médecin, n’augmentez pas, ne diminuez pas ou n’interrompez pas la prise de ce médicament par vous-même si vous n’observez pas d’améliorations au cours des premières semaines. Il est normal qu'il y ait un certain délai dans l'action du médicament. SI vous utilisez la forme injectable, vous pourriez constater une amélioration des symptômes dès les 15 premières minutes qui suivent.

Pendant combien de temps dois-je prendre la benztropine?

Le traitement à base de benztropine ne sera nécessaire que si vous présentez des effets secondaires sur les mouvements causés par les médicaments antipsychotiques. Certaines personnes pourraient avoir besoin de la benztropine pour une courte durée tandis que d'autres continueront de bénéficier des effets positifs du traitement tant qu’ils prendront des médicaments antipsychotiques.

 

Après 1 à 2 semaines, votre médecin pourrait évaluer votre besoin de poursuivre le traitement à base de benztropine.

Après avoir pris la benztropine de manière régulière, interrompre la prise du médicament pourrait entraîner des effets de sevrage indésirables, tels que de l’irritabilité, la nausée, des vomissements, des maux de tête ou des difficultés à dormir. Vous ne devez pas arrêter de prendre ce médicament de manière soudaine sans en discuter avec votre médecin. Si vous et votre médecin décidez qu'il vaut mieux pour vous d'arrêter de prendre de la benztropine, votre médecin vous expliquera si vous pouvez arrêter le traitement sur-le-champ ou si vous devriez réduire la dose de manière graduelle.

La benztropine crée-t-elle une dépendance?

Non, la benztropine ne crée pas de dépendance. Vous ne ressentirez aucun « état de manque » que certaines personnes ressentent avec la nicotine ou les drogues illicites.

Quels sont les effets secondaires de la benztropine et que dois-je faire si j’en fais l’expérience?

Comme pour la plupart des médicaments, des effets secondaires peuvent se présenter. En général, les effets secondaires se manifestent plus fréquemment au moment de commencer à prendre un médicament ou après l'augmentation de la dose administrée. La plupart des effets secondaires sont modérés et diminuent presque toujours avec le temps. Il est possible que certaines personnes soient aux prises avec des effets secondaires qu’ils jugent graves et durables. Si cela se produit, parlez à votre médecin pour trouver des moyens de les atténuer. Voici une liste des effets secondaires les plus couramment associés à la prise de ce médicament. Des suggestions sur les manières de réduire ces effets sont indiquées entre parenthèses.

 

Effets secondaires courants

 

Si l’un de ces effets secondaires devient trop incommodant, veuillez en parler avec votre médecin, votre infirmier ou votre pharmacien.

  • Somnolence ressentie le matin (Abstenez-vous de conduire ou de faire fonctionner de la machinerie avant de connaître les effets qu'à ce médicament sur vous.)
  • Sécheresse de la bouche (essayez de mâcher de la gomme sans sucre ou de sucer des bonbons durs sans sucre, des morceaux de glace ou des sucettes glacées. Discutez-en avec votre médecin si elle s’aggrave.)
  • Étourdissement, vertiges, hypotension artérielle (essayez de vous lever doucement après avoir occupé une position assise ou couchée. Abstenez-vous de conduire ou de faire fonctionner de la machinerie avant de connaître les effets qu'à ce médicament sur vous.)
  • Vision trouble
  • Constipation (faites plus d’exercice physique, buvez davantage, mangez plus de légumes, de fruits et de fibres)
  • Maux de tête (essayez d’utiliser un analgésique tel que l’acétaminophène (Tylenol® ordinaire)
  • Maux d’estomac, nausée, vomissements (essayez de prendre la dose de benztropine avec de la nourriture)
  • Baisse de l’appétit (essayez de consommer des boissons nutritives telles que Boost®)
  • Nervosité (cela s’améliore généralement avec le temps)

Ce médicament peut avoir une incidence sur votre capacité de conduire, de faire fonctionner des machines ou d'exécuter des tâches qui requièrent une agilité d'esprit. Cet effet pourrait être plus prononcé si vous consommez de l'alcool en prenant ce médicament.

 

Effets secondaires rares (p. ex. ceux observés chez moins de 5 % des patients)

 

Communiquez avec votre médecin IMMÉDIATEMENT si vous éprouvez l’un de ces effets secondaires potentiellement graves : 

  • Difficulté à uriner
  • Pouls rapide, fort ou irrégulier (parlez-en à votre médecin)
  • Irritabilité, hyperactivité, comportement incontrôlable ou tout autre changement d'humeur ou de comportement anormal (parlez-en à votre médecin)
  • Crises (convulsions) (cet effet est très rare. Demandez de l'aide médicale d'urgence si cet effet se manifeste)
  • Confusion grave, agitation, exaltation, désorientation, faiblesse, problèmes de coordination, problèmes de mémoire
  • Hallucinations (entendre ou voir des choses qui n’existent pas)
  • Diminution de la transpiration, intolérance à la chaleur, coup de chaleur (température corporelle élevée) (les coups de chaleur sont un effet très rare. Toutefois, puisque la benztropine pourrait diminuer la transpiration, assurez-vous de boire beaucoup lorsqu’il fait chaud et évitez de faire des exercices prolongés ou épuisants au soleil. Discutez-en avec votre médecin si vous éprouvez des difficultés à tolérer la chaleur, que vous avez de la fièvre ou des vomissements)
  • Aggravation de l’asthme, problème de respiration (demandez de l'aide médicale d'urgence immédiatement si vous avez des difficultés à respirer).

Quelles précautions mon médecin et moi-même devrions-nous prendre lorsque je prends de la benztropine?

De nombreux médicaments peuvent interagir avec la benztropine, notamment certains médicaments contre la toux et le rhume; les antihistaminiques ou les agents d’endormissement tels que la diphenhydramine (Benadryl®, Nytol®) et la doxylamine (Unisom®); certains antidépresseurs tels que la nortriptyline (Aventyl®) et l’amitriptyline (Elavil®); les inhibiteurs de la monoamine oxydase tels que la sélégiline (Eldepryl®) ou la phénelzine (Nardil®), pour n’en citer que quelques-uns. Si vous prenez (ou commencez à prendre) tout autre médicament sur ordonnance ou en vente libre, veuillez vérifier auprès de votre médecin ou de votre pharmacien que son utilisation ne comporte aucun danger. Il se peut que votre médecin doive modifier les doses prescrites ou observer attentivement les effets secondaires éventuels si vous prenez certains autres médicaments.

 

Il est important d’aviser votre médecin si :

  • vous avez des allergies ou avez déjà eu une réaction à un médicament
  • vous avez une dyskinésie tardive
  • vous avez une maladie cardiaque
  • vous faites de l’hypertension ou de l’hypotension
  • vous souffrez d’épilepsie ou avez déjà eu une crise épileptique.
  • vous avez des problèmes hépatiques ou rénaux
  • vous avez des maladies du sang
  • vous avez êtes atteint du glaucome à angle fermé (maladie de l'œil)
  • vous avez de la difficulté à uriner
  • vous avez des brûlures d’estomac ou un ulcère gastrique
  • vous avez une occlusion intestinale ou une obstruction des voies urinaires
  • vous avez une colite ulcéreuse (une maladie des intestins) ou une infection intestinale
  • vous avez une maladie pulmonaire obstructive chronique, également connue sous le nom MPOC (une maladie respiratoire)
  • vous êtes aux prises avec une dépression, un trouble bipolaire ou toute autre maladie psychiatrique
  • vous consommez de l’alcool régulièrement.
  • vos menstruations se font attendre, si vous êtes enceinte ou prévoyez tomber enceinte, ou si vous allaitez.

Quelles instructions particulières devrais-je suivre lorsque je prends la benztropine?

  • Gardez tous vos rendez-vous chez le médecin. Il est possible que votre médecin ordonne certaines évaluations et certains examens (par exemple : échelle de mesure des mouvements involontaires anormaux) pour surveiller votre réaction à la benztropine.)
  • N'autorisez personne à prendre vos médicaments.

Que dois-je faire si j’oublie de prendre une dose de benztropine?

 

Si vous prenez la benztropine de manière régulière et que vous oubliez de la prendre, prenez-la dès que vous vous en rendez compte. Par contre, s’il est presque temps de prendre votre dose suivante (p. ex. dans un délai de 4 heures), sautez la dose manquée et poursuivez votre programme de traitement régulier. NE doublez pas la dose suivante.

 

Quelles sont les conditions d’entreposage requises pour la benztropine?

  • Conservez ce médicament dans l'emballage d'origine, entreposé à la température ambiante à l'abri de l'humidité et de la chaleur (p.ex., pas dans la salle de bain ou la cuisine).
  • Gardez ce médicament hors de la portée et de la vue des enfants.

Partagez cette information

Vous pouvez partager cette information avec les membres de votre famille afin qu'ils comprennent les traitements qui vous sont offerts. Compte tenu du fait que les besoins de chaque personne sont différents, il est important que vous suiviez les conseils qui vous sont prodigués par votre propre médecin, infirmier ou pharmacien et que vous leur parliez si vous avez la moindre question concernant ce médicament.

Au sujet de ce document

Nous tenons à remercier chaleureusement le Kelty Mental Health Resource Centre (Centre de ressources en santé mentale Kelty) de nous avoir autorisé à utiliser ce document.  Le texte original a été élaboré par les professionnels de BC Mental Health and Addiction Services (Services de santé mentale et de toxicomanie de la Colombie-britannique), un organisme de la Provincial Health Services Authority (Autorité provinciale en services de santé) et révisé par le personnel du Kelty Mental Health Resource Centre (Centre de ressources en santé mentale Kelty). Traduction française est une gracieuseté du Centre d'excellence de l'Ontario pour l'enfance et santé mentale des jeunes et le Centre hospitalier pour enfants de l'est de l'Ontario (CHEO). 

La licence Creative Commons

Vous êtes libre de copier et de distribuer ce matériel dans son intégralité tant 1) qu’il n'est pas utilisé de manière à suggérer que nous vous endossons ou que nous approuvons votre utilisation du matériel, 2) que ce matériel n'est pas utilisé à des fins commerciales (non-commerciales), 3) que ce matériel n’est modifié d’aucune façon (pas de travaux dérivés). Voir la licence au http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.5/ca/ Pour toute autre utilisation, s'il vous plaît contacter le titulaire des droits d'origine, Kelty Mental Health Resource Centre.

Avis de non-responsabilité

Les renseignements contenus dans cette brochure sont offerts « tels quels » et sont destinés uniquement à fournir des renseignements généraux qui complètent, mais ne remplacent pas les renseignements donnés par votre intervenant en matière de santé. Communiquez toujours avec un professionnel de la santé qualifié pour tout renseignement supplémentaire concernant votre situation ou circonstance particulière.

Affichée le : Jun 16, 2013
Date de la dernière modification : Oct 8, 2016

Trouvez-vous que l'information donnée sur cette page est utile?