Panier info -

Le trouble dissociatif de l’identité (TDI)

Sommaire : Le trouble dissociatif de l’identité, connue sous le nom : le trouble de la personnalité multiple, une condition ou un individu perdre conscience (se dissocie) pour pouvoir s’adapter à l’abus physique, sexuel ou émotionnel répétitif, et par la suite développe des états de différentes personnalités.
Ajouter au Panier Info
PDF
Image credit: Adobe Stock

C’est quoi?

La plupart des gens ont déjà eu une expérience avec une forme de dissociation à un moment dans leur vie. Par exemple, vous avez peut-être subi une dissociation ou vous vous êtes plané durant des situations ennuyeuses comme de longs voyages en voiture et par la suite, vous ne vous souveniez plus comment vous êtes arrivé à votre destination. Ou bien, vous pourriez avoir subi une situation stressante où vous étiez insensible ou plané et vous ne pouvez pas vous rappeler des évènements qui se sont passés.

 

Cependant, quand une personne fait face avec des stress accablants, comme l’abus, la dissociation est un procès normal qui peut se produire pour aider ces personnes.

 

Par exemple, un enfant qui est victime d’abus sexuel pourrait se planer pour se protéger et ne pas s’en souvenir. Quand un tel stress ou traumatisme est subit sur une même personne plusieurs fois, ces expériences peuvent mener au trouble dissociatif de l’identité.

 

Quand le trouble dissociatif de l’identité se procure, ces gens sont habituellement des personnes qui ont subi des traumatismes dans leur enfance (donc avant l’âge de 7 à 9 ans). Les jeunes enfants sont les plus vulnérables puisqu’ils n’ont pas encore eu l’opportunité de développer un sens stable d’eux ou de leur personnalité. Les gens qui sont facilement hypnotisés (ex. qui se plane facilement) sont aussi à haut risque.

 

Bien que la dissociation est une façon utile de faire face au traumatisme en début, la dissociation qui continue plus tard dans la vie peut causer des problèmes quotidiens et peut causer des problèmes sévères à l’école, au travail et dans leur vie personnelle.

Critères du DSM-IV

Le trouble dissociatif de l’identité est une condition complexe et donc, diagnostiquer ce trouble peut prendre une longue période de temps. Plusieurs fois, les personnes avec le TDI sont diagnostiquées avec d’autres conditions avant de finalement être diagnostiquées avec le TDI.

 

Selon le DSM-IV (Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux) de la société américaine de psychiatrie, les critères pour le trouble dissociatif de l’identité sont : 

  • La présence de 2 personnalités distinctes ou états de personnalité, ou plus, et chacune avec son propre schéma relativement durable de percevoir, de s’associer et de penser à l’environnement et soi-même.
  • Au moins 2 de ces identités ou états de personnalités prennent, avec récurrence, contrôle du comportement de la personne.
  • L’inhabilité de se rappeler des informations personnelles importantes qui sont trop extensives pour être expliqué par l’oubli ordinaire.
  • La perturbation n’est pas due à l’effet psychologique direct d’une substance (comme des trous de mémoire ou un comportement chaotique durant l’intoxication d’alcool) ou une condition médicale générale (comme des crises partielles complexe). Dans les enfants, les symptômes ne sont pas attribuables aux amis imaginaires ou d’autres fantaisies.

Signes et symptômes

Les symptômes clés qui sont uniques au trouble dissociatif de l’identité sont la présence de 2 ou plus d’états de personnalités distincts ou des « identités » qui ont le contrôle sur le comportement de la personne.

 

D’autres symptômes clés pourraient inclurent :

  • L’amnésie (la perte du temps ou « trou de mémoire ») où la personne ne peut pas se rappeler des périodes de temps ou même des parties de leur enfance.
  • La dissociation, qui est le procès mental où un individuel n’est pas en contact total avec leurs pensées, leurs émotions, leur comportement ou leurs mémoires.
  • La déréalisation, qui est la sensation que le monde ne soit pas réel ou dans la brume.
  • La dépersonnalisation, qui est la sensation de ne plus être en contact avec son corps, comme une expérience «hors corps».
  • Le changement des différentes identités, ce qui peut paraitre comme un changement d’humeur, de comportement ou de personnalité.

Symptômes associés

 

D’autres symptômes (ou conditions), qu’un individu peut avoir, inclurent :

  • La dépression, qui est des problèmes d’humeur très basse ou d’extrême tristesse
  • Des sauts d’humeurs, qui sont des problèmes d’humeurs qui passent d’un extrême à l’autre
  • De l’anxiété, des crises de panique ou d’autres problèmes d’anxiété
  • Certaines pensés de suicide, due au taux élevé de stress qu’une personne avec le TDI expérience
  • Des problèmes de toxicomanie, comme une tentative de faire face au stress
  • Le trouble de stress post-traumatique, une condition qui peut être vue dans les individus qui ont subi une expérience avec un haut taux de stress ou même qui ont été dans des situations où leur vie est en danger
  • Le trouble de la personnalité limite, une condition où les individus ont des problèmes sévères avec les régulations émotionnelles et le contrôle de leurs humeurs. Souvent vue dans les personnes qui ont subi des traumatismes

Le TDI est-il commun?

Selon « The International Society for the Study of Trauma and Dissociation », le TDI se procure dans 1 à 3 % de la population.

Si vous soupçonnez le trouble dissociatif de l’identité

Si vous croyez que vous ou un bienaimé es affecté par le trouble dissociatif de l’identité, commencez par une visite chez votre docteur de famille. Votre docteur peut s’assurer que vos symptômes ne sont pas causés par d’autres conditions médicales tels une lésion cérébrale (traumatique), la médication, un manque de repos ou l’utilisation d’une drogue. S’il est requis, votre docteur peut recommander un professionnel de la santé mentale comme un psychologue ou un psychiatre.

Le traitement pour le trouble dissociatif de l’identité

Le traitement a comme but d’intégrer ou d’assembler les différentes identités dans une seule identité et consiste habituellement de la thérapie par la parole (donc la psychothérapie)

 

Les buts de la thérapie incluent :

  • Cartographiez les identités, donc le thérapeute et la personne essayent d’identifier quels sont les identités différentes et leurs buts.
  • L’intégration, l’acte d’aider les identités à coexister ensemble comme une personnalité entière et fonctionnelle. Une fois intégrée, la personne n’a plus d’expérience de changement d’identité ni plus de blanc de mémoire ou perte de temps.

Les types de thérapie inclurent:

  • La thérapie par la parole,
  • L’hypnose, la désensibilisation et reprogrammation par mouvement des yeux (EMDR).

Dans certains des cas, la médication peut être utile pour des symptômes spécifiques telles la dépression et l’anxiété qui n’ont pas répondu au traitement sans médicaments.  

Références

Treatment Guidelines for Dissociative Identity Disorders in Children and Adults

http://www.isst-d.org/

À propos de ce document

Écrit par l’équipe de eSantéMentale,

Avertissement

L’information contenue dans ce fascicule est de nature générale, et ne fait que fournir de l’information générale qui ajoute sans remplacer l’information donnée par votre professionnel de la santé. Votre fournisseur de soins de santé constitue votre meilleure source d’information.

Licence Creative Commons

Vous avez l’autorisation de partager, de reproduire et de diffuser cette œuvre dans sa totalité sans modification. Cette œuvre ne peut être utilisée à des fins commerciales. Veuillez communiquer avec le Comité d’information sur la santé mentale si vous voulez adapter le contenu en fonction des besoins de votre communauté. 

 

Voir la licence complète au : http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.5/ca/

Affichée le : May 10, 2009
Date de la dernière modification : Nov 11, 2019

Trouvez-vous que l'information donnée sur cette page est utile?